Notre (très) cher mix énergétique

Notre cher mix énergétique

En 2014 le prix spot moyen d’un MWh sur les bourses de l’électricité était de 34 € pour la France (source bilan RTE 2014). Mais le MWh éolien est obligatoirement acheté au producteur à 91 € en 2014. Le chiffre de 82 € souvent annoncé par les producteurs est en fait le prix de 2006, astuce pour minoré la différence qui est réglée avec une partie de la taxe CSPE; En fait on devrait dire une partie de la différence car le gouvernement socialiste a limité jusqu’à au moins fin 2015 le coût réel des énergies renouvelables. Tous les consommateurs particuliers et PME soumis à la CSPE doivent à ce jour 7 milliards d’euros à RTE cautionnés par la caisse des dépôts, + les intérêts, ce qui fait environ 9 milliards d’euros.  Consommateurs anti-éoliens, consommateur pro-éoliens il va falloir passer à la caisse dans les prochaines années. Merci Ségolène.

 

La taxe CSPE a été fixée au 1er janvier 2015 à 19,5 €  par  MWh consommé (donc sur toute production confondue). Ce qui correspond à 190 € de ma facture de 1.200 €

Je n’ose imaginer ce que cela me ferait payer si l’on appliquait la vision des écolos du tout renouvelable (ce qui n’est pas pour demain) sans compter les 9 milliard de la dette.

 

A venir: l'éolien offshore : rendement 12% supérieur au terrestre mais 200 € le MWh d’où une nouvelle augmentation de la CSPE.

Il ne faut pas perdre de vue que toutes ces sommes, c’est pour produire à ce jour 3,6%  avec l’éolien, 1,1 % de  photovoltaïque et un peu avec nos déchets ménagers.

 

A préciser que seuls  78% de la consommation française,  soit 359 TWh, est  soumise à la CSPE (les particuliers et les petites entreprises).

Il faut aussi observer que les allemands qui n’ont que 27% de « renouvelable » dont 8% d’éolien paient déjà leur KWh 29 cts contre 16 cts ttc en France

 

 

Importation exportation

La France est le pays le plus exportateur d’Europe.

En 2014 la France n’a été en situation d’importation que trente heures pour toute l’année.

47,2 TWh d’électricité française à été exportée net (export = 79,4 TWh–  import = 32,2TWh). L’import se produisant la plupart du temps lorsque des pays comme l’Allemagne ou l’Espagne bradent leur surplus « E.R. » à des prix même négatifs ! !

 

Donc 42 TWh d’export alors que la production éolienne payée à prix d’or s’est élevée modestement à 17 TWh. (source bilan RTE 2014). Cherchez l’erreur ! Le mix énergétique nous coûte vraiment très très cher A cela évidemment il faut ajouter les cadeaux fiscaux fait à différents niveaux de la chaîne de production.

Pour le riverain très proche d’un parc c’est en plus les inconvénients d’avoir des géants de 150 à 187 mètres de haut en pleine campagne  à 5 ou 600m de chez lui entraînant la perte de la valeur immobilière de sa maison.

Il est très intéressant d’étudier le bilan RTE disponible sur le Web. L’on peut y constater notamment les inconvénients de la production électrique éolienne.

http://www.rte-france.com/sites/default/files/bilan_electrique_2014.pdf