Tilly

Derniere minute 1Pages de eie tilly finale mai 2013

 

Initié en 2007 par la précédente municipalité, un projet de 7 éoliennes, de 125 m en bout de pale, est mené par la société Maïa Eolis, via sa filiale MSE LA Haute-Borne.

Une enquête publique a eu lieu du 12 mai au 25 juin 2014 qui concernait aussi les communes de Beaulieu, Bonneuil, Brigueil-Le-Chantre, Chaillac, Coulonges-Les Hérolles, Cromac, Jouac, Lignac, Lussac-Les-Eglises, Saint-Martin-Le-Mault, Thollet et Verneuil-Moustiers puisque toutes seraient impactées par ce projet.

Les populations se sont fortement mobilisées pour cette enquête publique qui s’est soldée par un AVIS DEFAVORABLE de la part du commissaire-enquêteur.

Les arguments imparables du commissaire-enquêteur ont été, entre autres :

 - Une forte mobilisation contre ces implantations « 1093 observations contre le projet et 55 en sa faveur »

Rien qu’à Tilly, plus de 54% des habitants qui se sont exprimés sont opposés aux éoliennes.

 - Le massacre du paysage « on peut facilement imaginer les dégâts importants et irrémédiables qui seront causés à ce paysage remarquable »

 - Le positionnement géographique de la commune « qui fait partie du Parc de la Brenne »

 - Des ressources à préserver « Le patrimoine culturel et historique d’une richesse environnementale certaine et d’un attrait touristique, l’unité paysagère »

 - Rentabilité incertaine : la faiblesse du vent et on ne peut prétendre que « la création du parc éolien sera un facteur important pour créer des emplois et sans être certain que l’avantage financier retiré puisse permettre de réaliser nombreux projets d’investissements ».

 

Le 2 Octobre 2015, nous avons appris que le Préfet de la Région Centre venait de signer un arrêté refusant le permis de construire de ce parc.

Il aura fallu 8 années pour que l'ultime décision de refus soit prise. Sur ce dossier, tous les feux étaient au rouge:

- Refus des habitants,

- Avis défavorable émis à la suite de l'enquête publique,

- Avis défavorable émis par la Commission Départementale de la Nature, des Paysages et des Sites,

- Avis défavorable de la Direction Régionale de l'Enviironnement, de l'Aménagement et du Logement (DREAL),

- Avis défavorable du Préfet de l'Indre.