L'impact sur l'avifaune

 

Eoliennes pancarte5 1

Il est universellement reconnu que les éoliennes constituent un danger mortel pour toutes les espèces de chauve-souris.

Rappelons que notre région est un couloir de migration des grues qui passent par milliers au-dessus de nos têtes, deux fois par an. Leur altitude de vol est très proche du bout des pales qui se comportent comme de véritables hachoirs.

Grues 1101205 mieke 3 clocher de thollet

Pour donner la mesure du problème, l'extrémité d'une pale d'une éolienne de 150m de haut (rotor de 60m) se déplace à la vitesse de 220 km/h par un vent de 10m/s! Et 250 km/h pour les éoliennes de 190m (rotor de 67m)